Pouvoir, Musclor et Mouhahahahahahahahaha!

Publié le par MasterKevin

        Aujourd'hui, faute de temps en ce moment, une courte : c'est la récréation, un instant propice aux kevinades de toutes sortes ( Billes, Watchmen et plaque d'égout. (1)ou Billes, Watchmen et plaque d'égout. (suite)).


    Une élève de Ce1 du genre "p'tite mignonne qui ne ferait pas de mal à une mouche" vient me trouver. Un solide gaillard de dix ans et qui fait deux fois sa taille l'a molestée. Certes, le bougre est costaud, mais au nom de la justice et de tout ce qui est beau sur cette terre je me dois d'intervenir, je ne peux laisser cet acte impuni.

    Je m'en vais donc quérir ce rustre personnage. Cet élève, appelons-le Kevin, me voit à peine arriver qu'il se met à pleurer à chaudes larmes! Ah! Quelle sensation grisante que celle de sentir ainsi la crainte que l'on suscite chez ces petits êtres inférieurs!

Mr Pouty by meppol

    Sensation de courte durée, puisque je n'ai même pas  le plaisir de l'engueuler de manière décente! En effet, à peine suis-je arrivé à portée de voix que ce petit morveux me sort:

Kevin: - de toute façon c'est facile pour toi de punir un élève qui a mauvais caractère!

 

     Facile? Facile! Comment ça facile? Parce que tu crois que c'est simple pour moi de lutter quotidiennement contre la bonté naturelle qui me caractérise? Tu crois que j'aime ça faire chialer les sales mômes de ton espèce sans même avoir à hausser le ton? Tu crois que ça me plaît que des gamins se pissent dessus tellement ils ont peur de me demander l'autorisation d'aller aux toilettes? Tu crois vraiment que je prends du plaisir à voir des gosses vomir le jour de la rentrée des classes? Tu crois que je me sens flatté quand je passe dans les couloirs et que les gamins rasent les murs en me surnommant discrètement le bourreau des Carpates? Mais bordel Kevin, tu me prends pour qui?

  .............................................................................

 

.................................................................................

 

.................................................................................

      Mais bien  sûr que j'aime ça! Je suis un instit, du genre consciencieux avec ça, c'est mon job, ma passion, ma raison d'être! Alors maintenant mon grand, t'arrêtes de geindre, tu sèches tes larmes, tu ravales ta morve et tu vas au coin!

     MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA (rire machiavéliquement démoniaque)! Alors les mioches, c'est qui le patron là? Who's the boss now?  A genoux devant votre maître misérables vermiceaux, cloportes immondes! Implorez-moi, prosternez-vous!

      Par le pouvoir du crâne ancestral, je détiens la force toute puissante! MOUHAHAHAHAHAHAHA (rire démoniaquement machiavélique).

He man by spundman

Publié dans En récréation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Little Girafe 26/11/2010 22:06



Moi aussi je les fais pleurer, mes p'tits...


Ils pleurent parfois à 8h30 parce qu'ils n'ont pas appris leur poésie, et qu'ils savent qu'ils vont se ramasser une veste, et ils pensent qu'avec leurs larmes de crocodile, ça va les sauver...


Ben non !



MasterKevin 26/11/2010 22:39



Ils sont vraiment vicieux ces p'tits monstres, prêts à tous les stratagèmes au mépris de toute dignité!



PIGA 26/11/2010 19:25



PIGA aussi aime la rentrée!



MasterKevin 26/11/2010 19:57



J'ai également cru comprendre que tu t'interrogeais sur les Geeks... Tu auras quelques réponses en revenant traîner tes guêtres par ici!



Je Rêve 26/11/2010 07:30



J'avoue, c'est mon petit frère qui regardait Musclor. Mais son tigre vert faisait un excellent animal de compagnie pour ma Barbie !



MasterKevin 26/11/2010 18:33



Pffff... Aucun respect!



Je Rêve 25/11/2010 22:55



Hé, sans rire, les patrouilles en cour de récré auraient une autre dimension si j'avais un tigre vert pour m'accompagner... ^^^


MOUAHAHAHAHAHAHA -oui oui, rire démoniaque ausssi !-



MasterKevin 25/11/2010 23:01



Serions-nous de la même génération? Il semblerait que nous ayons la même non-culture générale.